Aspects généraux de l’innervation pulmonaire


Résumé

Pratiquement tous les organes du système respiratoire sont sous le contrôle du système nerveux autonome (SNA). L’innervation double végétal, sympathique et parasympathique contribue à la réglementation tonique du muscle lisse des voies respiratoires, mobilise les sécrétions des glandes soumoueuses. Cependant, il y a plus de 20 ans, la vision classique d’un inhibition cholinergique excitatoire et d’un inhibiteur adrénergique change considérablement, en démontrant l’existence du système non adrénergique-non-coloningegique (Nanc), capable de produire les deux effets. Plusieurs purines et peptides ont été postulé comme neurotransmetteurs de ce système; Certains d’entre eux coexistent avec de l’acétylcholine ou de la noradrénaline, par exemple le peptide intestinal vasoactif (VIP) sur les nerfs cholinergiques et le neuropeptide et dans les nerfs adrénergiques. Dans ce travail, il est destiné à décrire les aspects anatomophysiologiques de l’innervation autonome des voies respiratoires et La participation éventuelle d’un mécanisme neuronal qui contribue au développement de symptômes dans les maladies respiratoires.

Mots-clés: Nanc Fibre c.

2014-03-10 | 1 467 visites | Évaluez cet article 0 évaluations

vol. 149 Núm.5. Septembre-octobre 2013 pags. 502-508 GAC MÉX 2013; 149 (5)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *