Glossaire des termes dentaires

Glossaire des termes – Ordre alphabétique

A – B – C – D – E – F-G – H – I – J – K – L – M – N – O – P – Q – RS – TUVW – X – Y – Z

Défaut multimédiaFacial: Défaut dans le tiers moyen du visage, y compris le maxillaire, lorsqu’il s’agit de grandir en proportion de tiers supérieurs et inférieurs.

Déficience palatohayngée: situation caractérisée par l’absence d’une fermeture efficace entre la bouche molle et une ou plusieurs des parois pharyngées lors de la déglutition ou de la délivrance de sons qui nécessitent une grande pression intra-orale. Une évasion aérienne ou une hypernésité peut se produire en raison du reflux nasal pendant la parole. Ce manque de fermeture peut être des tâches) à une incompétence ou à une insuffisance palatopharyngée ou à un manque de mouvement des murs du pharynx.

Défilation: déplacement excentrique suite à la trajectoire incisive de la ligne médiane mandibulaire symptomatique de Une restriction sur le mouvement.

Défilation excentrique: déplacement excentrique continu de la trajectoire de la ligne médiane incisive en saillie, symptomatique d’une restriction de mouvement.

acte d’avaler.

Dentilation: avoir des dents ou des projections coniques pointues.

Dentiture: substitut artificiel des dents naturelles perdues et des tissus adjacents. Prothèse dentaire complète: prothèse dentaire amovible qui remplace toutes les structures de la dentition et des structures associées du maxillaire ou de la mâchoire, reçoit la prothèse dentaire amovible complète.

Test Prothèse: arrangement préliminaire des dents dents qui a été préparée à être placée dans la bouche du patient afin d’évaluer les relations esthétique et la maxilomandibulaire.

Dentiture de transition : Prothèse dentaire amovible qui sert de prothèse provisoire auxquelles des dents artificielles seront ajoutées au fur et à mesure que les dents naturelles sont perdues et qui seront remplacées lorsque les tissus de postextraction ont cicérées. Une prothèse transitoire peut devenir une prothèse complète provisoire lorsque toutes les dents naturelles de l’arcade dentaire ont été extraites, reçoivent également le nom de la prothèse complète.

Traitement Prothèse: prothèse dentaire utilisée pour traiter ou conditionner les tissus qui le soutiendront et le retenir. Prothèse dentaire placée en préparation d’un traitement futur.

Prothèse de diagnostic: prothèse dentaire amovible provisoire placée dans le but d’évaluer et de planifier le traitement ultérieur.

Protecture Dupliquer: Deuxième prothèse qui vise à être une réplique du premier.

Prothèse hybride: Toute modification ou modification de la forme habituelle d’une prothèse dentaire.

Prothèse immédiate: toute prothèse dentaire amovible faite à être placée immédiatement après l’extraction d’une dent naturelle / s.

Prothèse partielle: prothèse dentaire amovible ou prothèse dentaire fixe qui restaure une ou plusieurs, mais pas toutes, les dents naturelles et / ou les pièces associées et qui peuvent être supportées en partie ou totalement par des dents naturelles, des couronnes implantées, un pilier / est d’implants dentaires et d’autres prothèses dentaires fixes et / ou la muqueuse orale, utilisation: une prothèse partielle: une prothèse partielle: une prothèse partielle peut être décrit comme une prothèse dentaire Prothèse dentaire fixe ou amovible en fonction de la capacité du patient à le supprimer ou non. Si la prothèse ne peut être retirée que par le clinicien, c’est-à-dire une prothèse dentaire fixe (PDF) supportée par des implants dentaires et qui a été retenue par un système mécanique (par exemple, des vis / s), cette prothèse est appelée également fixe prothèse dentaire. Si nécessaire, des adjectifs (modificateurs) peuvent être ajoutés à la description clinique de la prothèse dentaire pour définir les moyens de rétention mécanique, c’est-à-dire une prothèse dentaire fixe vissée. Les prothèses dentaires fixes cimentées aux implants dentaires (de la même manière qu’un ciment de prothèse dentaire fixe aux dents naturelles) n’a pas besoin de qualificatifs supplémentaires sur son milieu de retenue.

Protecture partielle amovible avec arbre d’insertion de rotation : Prothèse dentaire partielle amovible incorporant un axe d’insertion incurvée, arquée ou variable, ce qui permet un ou plusieurs des composants rigides de l’accès et d’adopter une zone rémanente. Dentiture sur les implants: une prothèse n’est pas un appareil implantable. Les prothèses dentaires (prothèses dentaires fixes, prothèses dentaires amovibles) et les prothèses maxillo-faciales peuvent être soutenues et conservées, en partie ou totalement, par des implants dentaires. La terminologie qui contribue à comprendre les moyens de rétention et de soutien devrait être limitée à la concaténation de trois et pas plus de quatre adjectifs pour être clairs.La terminologie descriptive (modificateurs) exprimée sous forme d’adjectifs pour chaque prothèse dentaire peut comprendre la méthode de rétention, la composition, la nature du support, la conception, les caractéristiques et la forme d’ancrage.

dentaire : De ou par rapport aux dents.

Dentiture: dents de l’arcade dentaire.

Dentition mixte: étape de développement au cours de laquelle des dents temporaires et permanentes fonctionnant ensemble Dans la bouche, sans la dentition de transition.

Dentition naturelle: dents naturelles d’arcades dentaires, considérées ensemble. La dentition peut être décidée, permanente ou mélangée.

Dentition permanente: dents qui éclatent après la dentition primaire et que, dans des conditions normales, ne réabsorbends pas.

Dentition primaire: les dents qui éclatent d’abord et qui sont réabsorbées et remplacées par des dents permanentes (substituts), sans. Dentition à feuilles caduques

Dentine: matériau calcaire similaire, mais plus dur et dense que l’os. Il constitue la masse principale de la dent.

opaque dentine: porcelaine de corps modifié de sorte qu’elle ait une opacité plus grande et qui est utilisée lorsque beaucoup de translucide n’est pas nécessaire. Il est utilisé dans des zones telles que la marge gingivale d’un pontique ou incisif de Mames pour imiter les caractéristiques anatomiques des dents naturelles adjacentes.

DentoFormo: qui a la forme d’une dent, substitut à une dent .

Dentosortada: terme utilisé pour décrire une prothèse dentaire ou une partie d’une prothèse qui dépend entièrement des dents naturelles pour le support.

Dents naturelles. Situation dans laquelle il y a des dents naturelles présentes dans la bouche.

Denturisme: Fabrication et livraison de prothèses amovibles par des professionnels qui ne sont pas des dentistes.

Denturiste: Professionnel Aucun fabricant de dentiste, ajuste et réparait des prothèses amovibles directement pour le public. Licencié non dentiste qui fait des prothèses complètes directement pour le public.

Reste cingulaire: une partie d’une prothèse partielle amovible en contact avec la peau naturelle ou préparée dans une dent, appelée siège de repos, cingulaire .

Support de repos ou de précision: extension métallique rigide et préfabriquée d’une prothèse dentaire fixe ou amovible qui s’adapte intimement dans le siège de repos ou le boulon de repos (matrice) de la précision d’une restauration.

Rest ou support de semiPrecision: extension de métaux rigide d’une prothèse dentaire fixe ou amovible qui s’ajuste dans la préparation intracoronale d’une restauration de versement.

repose ou support d’une prothèse partielle: extension rigide d’une prothèse dentaire fixe ou amovible qui empêche le mouvement vers la muqueuse et transmet des charges fonctionnelles aux dents ou aux implants dentaires.

Support de repos ou incisial: une extension rigide d’une prothèse partielle amovible repose sur le bord incisif d’une dent.

reste ou support lingual: extension métallique de la Cadre d’une prothèse dentaire partielle amovible se réglant dans une dépression préparée sur la surface linguale de la dent du pilier.

Reste occlusal: Extension rigide d’une prothèse dentaire partielle amovible mise en contact avec la surface occlusale d’une dent ou de la restauration dont la surface occlusale peut être préparée pour la recevoir.

> GAGNANT: Enlevez toutes les dents.

usure occluse: perte de structure d’unités ou de surfaces occluses antagonistes à la suite de la nutrition ou de l’abrasion.

désinfection par ultrasons: désorganisation des bactéries par le Application des ondes sonores à haute fréquence.

glisser dans le centre-ville: mouvement de la mâchoire, qui est dans la relation du centre-ville, du contact occlusal initial à un intercpreneur maximal.

> Coulissement mandibulaire: mouvement de la mâchoire d’un côté à l’autre, saillante et intermédiaire, qui se produit lorsque des dents ou d’autres surfaces occluses sont en contact.

déminéralisation: décalcification fréquemment liée aux caries dentaires.

division: séparation des dents antagonistes pendant les mouvements excentriques de la mâchoire

Division immédiate: Séparation instantanée des dents suivantes en raison du guide précédent.

Déménagement de la mâchoire: tout rapport anormal de la mâchoire au repos.

Déplacement du disque avec réduction: déplacement du disque dans lequel le ménisque de l’articulation temporo-mandibulaire se déplace au repos (généralement dans une direction antéromédiale), mais elle permet une position normale dans les mouvements de la mâchoire, presque toujours accompagné d’un clic.

Déplacement du disque sans réduction: déplacement du ménisque dans lequel l’articulation temporomandibulaire se déplace au repos et ne permet pas une position normale dans les mouvements de la mâchoire.

Déplacement gingival: déviation de la gomme marginale au-delà de la dent.

Déviation: En ce qui concerne le mouvement de la mâchoire, détournez le mouvement qui se termine dans la position centrée ou qui indique une interférence pendant laquelle Le mouvement.

Déviation saillante: mouvement défini dans la saillie qui se termine dans la position ciblée et indiquant la présence d’une interférence pendant le mouvement.

Déterminants de la mandibulaire Mouvement: ces structures anatomiques dictant ou limitant les mouvements mandibulaires. Le déterminant antérieur du mouvement mandibulaire est l’articulation dentaire. Les déterminants ultérieurs du mouvement mandibulaire sont les joints temporo-mandibulaire et leurs structures associées.

Déterminants ultérieurs du mouvement mandibulaire: joints temporels et structures associées.

destrimics : Mouvement sur le condyle mandibulaire.

Diagnostic: Détermination de la nature d’une maladie.

Diagnostic différentiel: processus d’identification d’une situation en comparant les signes et symptômes de tous les processus pathologiques qui peuvent produire des signes et des symptômes similaires

diaténation: espace entre deux dents adjacentes de la même arcade.

Diatorie: Canal placé dans les dents d’une prothèse qui sert de moyen de rétention mécanique de dents dans le matériau de base d’une prothèse chimiquement différente.

dent: toute structure dure calcifiée des processus alvéolaires maxillaire et la mâchoire utilisé pour plus Ting, ou structures similaires.

dent anatomique: dent artificielle qui reproduit la forme anatomique de dents naturelles. Les dents ayant des cuspides importantes sur des surfaces masticatoires et qui sont conçues pour s’incliner avec des dents de dentition naturelle ou de la prostrostie. Dent anatomique avec inclinaison croisée de plus de 0 degrés et tendance à reproduire l’anatomie de la dent naturelle, à utiliser: les dents avec des cuspaires (30 à 45 degrés) sont considérées comme des dents anatomiques. Les formes occlusales modifiées sont celles qui ont une inclinaison cuspide de 10 degrés ou moins, recevez également le nom des dents anatomiques.

dent avec des caisses inversées: dent non anatomique de porcelaine d’une prothèse qui a Identification circulaire où les CUSPS devraient être localisées.

Dent de champ: Dent de remplacement ou pontique d’une prothèse partielle fixe.

dents précédentes: incisives et canines maxillaires et mandibulaires.

dents avec inserts en métal: dents artificielles d’une prothèse contenant des arêtes de coupe métalliques, des dents conçues pour contenir des bords de coupe métalliques sur leurs surfaces occlusales.

Dents de qualité zéro: dents ultérieures d’une prothèse Les angles desquels les cuspides mesurent 0 degrés par rapport au plan établi par la surface occlusale horizontale de la dent, reçoivent également le nom de non-anatomique Dents de zéro degrés.

Dents de gomme continue: une prothèse artificielle formée par des dents de porcelaine et une base de la prothèse de la porcelaine fondue sur une base en platine.

dents en articulation inversée: dents suivantes conçues pour accueillir les caisses vestibulaires des dents maxillaires positionnées dans les fosses des dents mandibulaires

dents dans le tube: artificiel Dents avec une ouverture interne, verticale et cylindrique du centre de la base vers l’intérieur de la dent et dans laquelle une goupille peut être placée pour la fixation de la dent à la base d’une prothèse fixe ou amovible.

Dents non anatomiques: dents artificielles avec des surfaces occlusales qui n’ont pas de forme anatomique, le terme non anatomique appliqué aux dents artificielles ultérieures, et en particulier à ses surfaces occlusales, signifie que ces dents sont conçues plus en conformité. avec des principes mécaniques que du point de vue de la reproduction anatomique.

Dents sans caisson: dents conçues sans la prééminence cuspide sur sa surface occlusale.

Directeur de la tension: périphérique ou système qui soulage des structures dentaires déterminées de la partie ou de toutes les forces occlusales et redirige lesdites des forces à d’autres structures ou régions de support.

Conception d’une prothèse: visualisation planifiée de la forme et de l’extension d’une prothèse dentaire à laquelle elle est atteinte après avoir étudié tous les facteurs concernés.

Dysphagie: difficulté à avaler.

dysphonie: altération de la voix, difficulté à parler.

Dysfonction: Présence d’une désarrisonie fonctionnelle entre forme (dents, occlusion, os, articulations) et fonction (muscles, nerfs) pouvant entraîner des changements pathologiques dans les tissus ou produire une altération fonctionnelle.

Dysfonctionnement dentaire: fonctionnement anormal des structures dentaires, altération partielle ou trouble fonctionnel d’un organe dentaire.

Dysgeusia: altérations dans le sens du goût.

Aversion: déchirure. En médecine dentaire, situation due à la blessure d’une dent au cours de son développement et caractérisé par une bande ou se plier dans l’union entre la couronne et la racine, ou par des racines tortueuses avec des courbures anormales.

Démission : Difficulté à mâcher.

Diminution de la dimension verticale: diminution de la distance verticale entre la mâchoire et la mâchoire en raison de modifications des dents, dans la position des dents ou des rouleaux d’occlusion ou comme Résultat d’une réabsorption de la bride alvéolaire ou résiduelle.

Dysplasie mandibulaire: Disarmonie dans la taille ou la forme entre les moitiés droite et les moitiés gauche de la mâchoire.

> Dysplasie maxylomandibulaire: Désassonie entre le maxillaire et les hémimangules.

Disposition des dents: placement des dents sur une prothèse avec les objectifs définis à l’esprit. Placement des dents à la base de test.

Disposition des dents précédentes: positionnement des dents antérieures pour l’esthétique et la phonétique.

Dispositif Farrar: cl Goddard inclut des descriptions et des illustrations de plusieurs périphériques utilisés pour se rétracter le Les dents et « pour de nombreuses autres fins » attribuées à JN FARRARA, DDS.A FARRARA est également attribuée à plusieurs « dispositifs d’expansion » pour les mouvements dentaires et « appareils » pour déplacer les racines en avant et en arrière.

Dispositif de programmation précédent: Tableau du guide précédent fabriqué individuellement qui permet des mouvements mandibulaires sans influence des contacts dentaires et facilitant l’enregistrement des relations maxilomandibulaires. Il est également utilisé pour sepogram, également déstratégré.

Dispositif de mise en page: Dispositif qui fournit un point de support central entre les rouleaux maxillaires et mandibulaires d’occlusion ou des prothèses. Il consiste en un point de contact qui se lie à une occlusion ou à un rouleau de prothèse et une plaque fixée à l’occlusion opposée ou au rouleau de prothèse qui fournit la surface sur laquelle le point de support repose ou se déplace.

Tracage central Dispositif: périphérique qui fournit un point de support central entre les arcades dentaires maxillaire et mandibulaire. Il consiste en un point de contact qui est attaché à une arcade dentaire et une plaque attachée à l’arcade antagoniste. La plaque fournit la surface sur laquelle repose le point de support et est l’endroit où le mouvement mandibulaire est enregistré. Il peut être utilisé pour distribuer les forces occlusales de manière homogène pendant l’enregistrement des relations maxilomandibulaires et / ou pour la correction des contacts occlusaux non harmonieux.

Dispositif de source de rayonnement: prothèse auxiliaire individualisée qui dirige le rayonnement source Vers un lieu anatomique spécifique.

Dispositif occlusal: toute surface occluse artificielle amovible utilisée pour le diagnostic ou le traitement de la relation entre le maxillaire et la mâchoire. Il peut être utilisé pour la stabilisation occlusale, pour le traitement des troubles temporomandibulaires ou pour empêcher l’usure de dentition.

Dispositif orthotique: Dispositif destiné à envelopper, activer ou compléter un élément ou une fonction affaibli.

distal: à l’extérieur du plan sagittal moyen du visage à la suite de la courbure de l’arcade dentaire.

distance interrompée: distance entre les brides, distance verticale entre le déchiquetage ou le dentaire Arcades mandibulaires Dans des conditions spécifiques.

Distance réduite interracée: dimension verticale réduite qui entraîne une distance interchlimale excessive lorsque la mâchoire est à la position de repos et dans une distance d’une interréborde réduite lorsque les dents sont en contact.

distance interclondilant: distance entre les centres de rotation des deux condyos ou leurs analogues.

distance interocluse: distance des surfaces occérentes du Dien Outils maxillaires et mandibulaires Lorsque la mâchoire est dans une certaine position.

Délice occlusal: perceptions sensorielles inhabituelles lors du contact occlusal.

disjoncteur: tout composant d’une prothèse qui permet de permettre un mouvement entre deux parties ou plus.

Douleur: sensation subjective désagréable et expérience émotionnelle associée à un Dommages matériels réels ou potentiels ou décrits en termes dedites dommages.

douleur aiguë: douleur parfois une brève et relativement grave.

douleur chronique: douleur marquée par sa longue durée ou par sa répétition fréquente.

Douleur du visage atypique: Syndrome douloureux caractérisé par une douleur sourd ou pulsatile, plutôt que par paroxy, comme observé dans la névralgie du trijumeau, du glossopharynx ou de la postherpética. Il est présenté dans des zones innervées par plusieurs groupes nerveux, y compris les nerfs crâniens V et IX et les nerfs cervicaux II et III. Malgré cela, la distribution de la douleur du visage atypique ne suit pas les chemins d’innervation des nerfs sensibles principaux (p. P. , la névralgie du trijumeau). Des crises durent de quelques jours à plusieurs mois et se produisent généralement après la manipulation des soins dentaires ou des sinus, mais l’exploration des dents, le nez, les seins, les oreilles et les joints temporomandibulaires ne révèle pas des anomalies. Une étiologie psychogène a été suggérée ou vous allez. Culaire Certains auteurs estiment que ce n’est pas une entité morbide spécifique, mais plutôt un symptôme dont l’étiologie n’a pas encore été déterminée, reçoit également les noms de la névralgie atypique et de la causalgie faciale.

Douleur héréorotopique: terme général qui définit la douleur ressentie dans une zone différente du site de la source vraie.

Douleur masticatoire: inconfort en face et La bouche induite par la mastication ou par une autre utilisation du maxillaire mais indépendante des conditions locales qui affectent les dents et la bouche.

Miogen Douleuse: douleur somatique somatique profonde qui provient des muscles squelette, des fascias musculaires ou des tendons .

Douleur musculo-squelettique: douleur somatique profonde qui provient des muscles squelettiques, des fascia musculaires et des tendons), des os et du périoste (douleur osseuse), des articulations, des capsules de joints et des ligaments (douleur arthralgique) et tissus connectifs doux.

Douleur dentaire: douleur somatique profonde qui provient de la pâte dentaire et / ou du ligament parodontal.

Douleur projetée: Douleur héritainopique la distribution anatomique PE Richricader des mêmes nerfs que par la douleur primaire.

Douleur viscérale: Une douleur somatique profonde provient de structures viscérales telles que des revêtements de mucouse, des murs de vente creux, des orgues parenchymes, des glandes, des pâtes dentaires et des structures vasculaires.

Dose absorbée: quantité d’énergie d’un rayonnement ionisant absorbée par unité de masse, exprimée en unités grises.

Dose accumulée: dose totale résultant d’un unique Ou une exposition répétée au rayonnement de la même région ou de tout le corps, si elle est utilisée dans une zone surveillée, représente l’exposition accumulée au rayonnement dans une période donnée.

Dose d’air: en radiothérapie, quantité d’énergie absorbée par unité masse de tissu dans un endroit donné, dans l’air.

Dose de maintenance: Montant d’une médicament nécessaire pour maintenir un état physiologique normal ou le niveau souhaité du sang ou du sang souhaité.

Dose de transit: Mesure du rayonnement primaire transmis par le patient et la mesure à un point de la poutre centrale à certains point au-delà du patient.

Dose toxique: montant d’un médicament qui produit des symptômes défavorables chez beaucoup de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *