Imprakto Gallery

Livia Marín est une artiste chilienne située à Londres. Son travail a été caractérisé par ses vastes installations et son appropriation de produits commerciaux de masse.
Son travail a été initialement quitté le contexte social et politique de Chili dans les années quatre-vingt-dix, qui deviendraient un régime ouvertement disciplinaire, après dix-sept ans de dictature, un régime économique , pas pour cela moins disciplinaire, avec un agenda fortement néolibéral.
Marín utilise des techniques et des stratégies caractéristiques de la sculpture, de l’installation et de l’art du processus. Il utilise des objets quotidiens pour observer la nature de notre comportement autour des objets, à un moment dominé par la production de masse, la normalisation et la circulation mondiale. Lors de l’appropriation des objets, leur travail cherche à offrir une réflexion sur la manière dont nous individualisons notre relation avec ceux-ci. Elle reflète comment dans une société matérialiste et non religieuse, les identités sont nommées à travers des biens matériels dérivés du consommateur. Cet aspect significatif, mais parfois ignoré de la vie contemporaine forme le périmètre de sa pratique.
Central dans son travail est la relation entre l’art et l’objet de la consommation qui permet d’inverser une familiarisation excessive, engendrée par jour par jour et sous les dictateurs du marché. Au lieu de se concentrer sur l’objet du désir commercialisé, son travail se concentre sur ce qu’elle a appelé « la vie après vie arrière » d’objets dans l’espace intérieur. Marín a exposé son travail à la fois au Chili et à l’international.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *