Magnétisme. LOI AMPÈRE


Flux de champ magnétique. Law of Ampère

Le flux du champ magnétique est défini de manière analogue à l’écoulement du champ électrique.

Flow de champ magnétique

Le flux de le champ magnétique φm à travers une surface est défini:

où DS est un vecteur perpendiculaire à la surface à chaque point.

Comme les lignes de champ magnétique sont fermées (aucun monopole n’existe), L’écoulement à travers n’importe quelle surface fermée est NULL:

Par conséquent, au contraire de ce qui se passait Avec la loi de Gauss, le flux du champ magnétique ne peut pas être utilisé pour calculer les champs magnétiques.

Law of Ampère

La loi qui nous permet de calculer des champs magnétiques de l’électricité Les courants sont la loi d’Ampère. Il a été découvert par André – Marie Ampère en 1826 et est indiqué:

L’intégrale de la Le premier membre est la circulation ou la ligne intégrale du champ magnétique le long d’une trajectoire fermée et:

  • μ0 est la perméabilité du vide
  • dl est un vecteur tangent à la Chemin choisi à chaque point
  • C’est le courant net qui traverse la surface délimitée par la trajectoire et sera positive ou négative en fonction du sens avec lequel il traverse à la surface.

champ magnétique créé par un fil infini

comme application de la loi AMPÈRE, le champ créé par un fil infini par lequel un courant que je circule est calculé ci-dessous. Les lignes du champ magnétique auront la direction donnée par la règle de la main droite pour l’expression générale du champ créé par un flux, de sorte que ses lignes de champ seront centrées sur le fil, comme indiqué sur le côté gauche de la Figure suivante.

Pour appliquer la loi Ampère, une circonférence portée sur le fil radio r. Les vecteurs et DL sont parallèles dans tous les points de celui-ci et le module du champ est le même à tous les points de la trajectoire. La ligne intégrale reste:

Utilisation de la loi AMPÈRE, le champ créé par différents types de courant peut être calculé. Deux exemples classiques sont le toroïde circulaire et le solénoïde idéal (*), dont les champs sont affichés dans le tableau suivant.

TOROIDE CIRCULAIRE SOLENOID IDEAL *

(*) Un solénoïde idéal est une bobine de grande longueur dont les virages sont très ensemble. Dans l’expression du champ magnétique qui crée, n est le nombre de virages par unité de long.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *