Malcolm x, autobiographie

Dans les années 1960, décisif pour le mouvement des droits civiques, de nombreuses voix de protestation et de changement ont augmenté au-dessus du grondement de l’histoire et des fausses promesses. Mais l’un d’entre eux sonnait avec plus d’urgence et de passion que le reste: Malcolm X, le chef musulman, l’instigateur et anti-intégrationniste, qualifié à l’occasion de l’homme le plus dangereux d’Amérique, ont mis au défi le monde d’écouter et d’apprendre la vérité comme il l’avait expérimenté. Il a fondé l’organisation de l’unité afro-américaine d’envoyer des Afro-Américains de tout le pays un message inspirant de fierté, de pouvoir et d’autodétermination. Un message durable, tellement pertinent aujourd’hui comme alors.

Dans cette autobiographie déjà classique, publiée à l’origine en 1964, Malcolm X raconte l’extraordinaire histoire de sa vie et de l’effervescence du mouvement musulman noir à l’écrivain vétéran et Journaliste Alex Haley, gagnant du prix Pulitzer pour ses racines de livre. Dans une collaboration unique, à travers plus de cinquante interviews, Haley a entendu et compris le leader le plus controversé de son époque. Ses pages définissent la lutte afro-américaine pour l’égalité sociale et économique au sein de la culture américaine, une bataille pour la survie. Malcolm X offre une perspective fascinante sur les mensonges et les limites du rêve américain et sur le racisme d’une société qui nie ses citoyens non blanches l’occasion de rêver. La déclaration définitive d’un mouvement et un homme dont le travail n’a jamais été fini, mais dont le message est intemporel.

Omaha, 1925 – New York, 1965

Malgré sa courte existence, « a-t-il assassiné assassiné avant de tourner quarante, Malcolm X a souffert de nombreux changements profonds au cours de sa vie. Il a vécu son enfance en pleine dépression, son adolescence passa dans le ghetto de Roxbury (Massachusetts) et son transfert à Harlem supposait faire partie du monde de Hampa. Là, il est devenu un appartement couvert, un voleur, un trafic de drogue et une proxiente. La prochaine étape était la prison, dans laquelle il a passé sept ans, au cours de laquelle il a reflété sur des problèmes raciaux, a dévoré combien de livres qu’il tomba dans ses mains et a lancé ses contacts avec Elijah Muhammad, un chef de la nation de l’islam.

Il a quitté la prison transformée en un homme désireux de dédier sa vie entièrement à la lutte pour l’égalité entre le noir et le blanc en Amérique du Nord, toujours à travers ses croyances religieuses et sa fidélité inconditionnelle à Elijah Muhammad. Cependant, il finirait par se distancer à la suite du meurtre du président Kennedy. De là, Malcolm X deviendrait le chef le plus charismatique des Afro-Américains, faisant une philosophie et un moyen de voir les problèmes raciaux qui contrastent par son radicalisme avec l’approche Martin Luther King. Avant d’être assassiné, il avait le temps de quitter ses idées sur cette autobiographie, dont il a eu la rédaction de la collaboration inestimable de l’écrivain afro-américain Alex Haley.

Malcolm X a été précocement criminel (clôture, voleur, drogue Trafficky …) Avant de voir la lumière et consacrer votre vie à lutter contre la discrimination raciale de votre conversion à l’islam.

La vie de Malcom X peut être divisée en deux parties: avant et après la prison (entre 1946 et 1952, accusé de possession d’armes, de vol et de raidness); o Prison comme une expérience / un transformateur éclairant / échangeant. Du roi de Tracideuse au roi d’agitation par des lectures politiques compulsifs et une conversion à l’islam. De Malcolm Little (son nom original) à Détroit rouge (son nom de guerre comme hors-la-loi) jusqu’à ce qu’il atteigne Malcolm x.

Son agitateur Rage à la demande de liberté immédiate dans son pays, mais non seulement pour les Noirs, mais pour tout le monde.

  • Présentation de MS Handler
  • Alex Haley Epiologue et Ossie Davis
  • Traduction de César Guidini et Moral Gemma
  • Éditorial: Captain Swing
  • ISBN: 978-84-943816-1
  • 528 pages
  • Taille: 14×22 cm
  • Retour: Rustique avec des volets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *