« Ton Sawyer », de Mark Twain: enfance idéalisée contre la moralité et la civilisation – ZAS! Madrid

Pedro M. Domene
  • Pedro M. Domene
  • Le 8 décembre , 2015
  • http://acabodeleerymegusta.blogspot.com/

TWAIN

Mark Twain, dans les mots d’Eugene O’Neill, est le vrai père de la littérature américaine et certaines de ses œuvres, les aventures de Tom Sawyer (1876) et des aventures de Huckleberry Finn (1882) sont devenus des référents fondamentaux, font partie de la mythologie du récit américain

Les aventures liées à Tom Sawyer ont réellement eu lieu, selon les expériences de Twain, ses propres expériences et des garçons scolaires; Et aussi, Huck était une personne qui s’est rencontrée dans la vie réelle et la même Tom, bien que d’écrire son livre, il a fait une combinaison authentique de trois personnages différents, de ses amis et des aventures qui vivaient sur les rives du Mississippi. Avec un style populaire, rempli d’humour, Mark Twain (1835-1910) contraste dans son travail le monde idéal de l’enfance, innocente et dans le même temps de voyous, avec une conception désenchantée de l’homme adulte, qui devait vivre, l’homme de le c’était industriel, de l’âge « d’or » qui a suivi la guerre civile, trompé par la moralité et la civilisation. Peut-être à cause de cela, dans ses œuvres ultérieures, le sens de l’humour et la fraîcheur du monde info-enfant laissent déjà un pessimisme Amustion de plus en plus brevete, bien que toujours exprimée avec ironie et avec un sarcasme abondant.

un carnet de mémoire possible

Tom Sawyer est en fait un enfant très vilain qui vit avec sa tante Polly, son petit frère, Sid et son cousin Mary. Sa tante le grondait toujours parce qu’il est assez agité et se comportait mal, cependant son frère est un modèle d’enfant obéissant. Une des premières punitions que sa tante impose est de peindre la clôture de la maison, mais Tom est l’Ingeni A Pour que ses amis le font.
Le voyou de protagoniste n’aime pas aller à l’école, de fausses maladies sont toujours inventées. Ses amis sont Joe Harper et Huck Finn, qui lui attend la rue pour diriger des aventures. Un jour, ils sont dirigés vers le cimetière et la présence, sans être vu, un crime.

Tom-Sawyer -, - Illustration

A à travers les yeux de ses personnages, l’auteur nous fait voir une double réalité: celle du monde, primitive, que le lecteur adulte a déjà perdu, et celui du monde adulte, déroutant et illogique, réglé sur des conventions qui ne sont pas coïncide avec les codes de valeur d’un enfant. La critique, en général, a déclaré que les aventures de Tom Sawyer étaient d’abord un mémoire. Et, en fait, l’histoire de choses qui arrivent à Tom Sawyer dans cette petite ville sur les rives de Mississippi peut bien être la mémoire de l’enfance de Mark Twain. Sans aucun doute, c’est un roman qui n’oubliera pas de jeune lecteur et peut-être que cela se souviendra et sourira également de l’adulte.

Tom-Sawyer-PortadaTom -Sawyer -porté

L’édition du sixième étage

Traduit par Mariano Peyrou (Buenos Aires, 1971) et illustré par Pablo Auladell (Alicante, 1972) fait partie de la Collection Sixième étage illustré. Auladell est l’auteur du roman graphique Le paradis perdu est apparu dans le même éditeur et pour 2016, il est prévu d’apparaître l’édition des aventures de Huckleberry Finn, qui complétera la vision du classique américain et retournera le sourire qui Nous avons apprécié dans notre enfance et nous nous éloignerons d’un monde d’adultes appauvri par cette vision des claroscuros qui signifient autant de préoccupations que les obligations, sans oublier que cette période était plus vaste et mystérieuse, en réalité aussi étroite que pure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *