Veuve (mythologie)

La légende dit que la veuve serait l’âme dans la douleur d’une femme ou d’une sorcière, qui était seule et abandonnée en mourant l’amour de sa vie; C’est fou de chagrin et de colère, et pour cette raison, il a décidé de se venger de chaque homme. C’était tout comme on dit que le produit de la haine éternelle qui ressentait envers les hommes, avant que mourir n’aurait fait un pacte avec le diable pour continuer avec sa revanche; Ce qui l’aurait transformé en ce spectre final d’endexié terrifiant.

Depuis ce jour-là, les coureurs solitaires des zones rurales du Chili, ont toujours peur que lorsqu’il voyage seul de la nuit, une réunion se produit avec une veuve fatidique . Pour cette raison, ils sont toujours prudents de surveiller que la figure d’une femme qui est dit prendre une robe noire qui le couvre entièrement; et qui ne peut pas être vu le visage ni aucune partie du corps jusqu’à ce qu’il ne soit très proche de celui-ci, et qu’il soit trop tard pour s’échapper.

Si malgré les soins du cavalier, ou pour son accablant, Elle parvient à s’approcher de lui; La façon dont elle attaquerait les coureurs seraient en train d’utiliser leur pouvoir de forcer le cheval à se voir refuser de suivre leur chemin rapidement ou de s’arrêter. Par la suite, le cheval lancerait des voisins forts et il serait submergé à la race vorace; Guidé maintenant, par la magie de la veuve, laquelle à cette époque serait déjà perchée sur les Ancas du cheval. Ainsi, le cheval serait guidé par la veuve au ravin le plus proche, où le cavalier et son cheval se précipiteraient; Trouver le lendemain de leurs corps sans vie au bas de la du -brade.

Cependant, malgré sa revanche, il le dit également de temps à autre, il est inévitablement avec le temps, il surprend toujours l’affection masculine ; Ce qui la faudrait momentanément de calmer sa haine, d’aborder les villages à la recherche d’un transfert piétonnier. À ce sujet, on dit que des fenêtres à laquelle elle peut être vue par les habitants, effrayée, observerait son horrible visage pâle et cadavéreux, avec de grands yeux brillants et bouges, et ses horribles cheveux attachés avec un voile noir qui tombe à balayant le sol, à côté de sa longue robe.

On dit qu’elle mobiliserait sur le sol, si vite qu’il serait impossible de la rejoindre ou de l’échapper, si cela ne le permet pas. Les hommes solitaires, ou les hommes courageux ou stupides qui la persécutaient, seraient attirés puis pris au piège à l’extérieur des villages; Endroit où elle aurait une relation amoureuse avec l’homme. Le lendemain, on dit que l’homme serait abasourdi comme s’il était saoul, et avec son visage et ses mains grattées, et ses vêtements partiellement descendus et déboutonnés. Malgré tout, ces hommes ont la chance d’être vivants; Contrairement aux malheureux qui le trouvent dans les routes solitaires, quand elle remplit à nouveau sa revanche.

Ces derniers temps, on dit que la veuve emmenerait également les voitures, qui sont traitées par des hommes. Solitaires, surtout si elles prennent des degrés d’alcool dans le sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *